Téléchargez Notre book

Votre maison évolutive, au plus près de vos besoins d’aujourd’hui et de demain

Faire évoluer sa maison au fil de ses besoins, de ses modes de vie et de ses possibilités budgétaires : tel est le rêve de tout propriétaire.
Bien pensée, votre maison peut vous accompagner au fil des évolutions de la famille et vous permettre de créer tour à tour, une nouvelle chambre, une suite parentale de plain-pied, un espace de bureau à louer …
Quel que soit le besoin, la clé de la maison évolutive, c’est l’anticipation !

maison-evolutive-44

« Une maison évolutive » avec mezzanine et étage évolutif – En savoir + sur cette maison Macoretz Construction

Penser une « maison évolutive » : un atout dans le temps !

Quand on construit une première maison, on n’a pas souvent les moyens de réaliser une maison qui répondent à tous les besoins futurs de la famille.  Plus tard, quand on est bien dans son quartier, là où toute la famille a créé ses habitudes de vie, quand on est attaché à sa maison, quand on a investi dans les aménagements extérieurs, on n’a pas forcément envie d’en changer pour une maison plus grande, par exemple. On peut préférer l’adapter, la réaménager ou l’agrandir…

Dans une autre période de sa vie, on peut aussi juger sa maison trop grande ou inconfortable au quotidien. Si on a anticipé ces évolutions à la construction, cela peut s’avérer plus simple et également moins coûteux.  Par ailleurs, n’oubliez pas qu’une maison dans laquelle est prévue la possibilité, d’aménager des combles, de créer une extension, ou de détacher une partie pour créer un studio lui donne de la valeur à la revente…

 

Quels sont les points à anticiper pour une maison évolutive ?

Une maison idéale doit répondre à des besoins fonctionnels qui évoluent dans le temps. On n’y réfléchit jamais trop.

Pour mieux prévoir ces évolutions, listez les grandes fonctions de votre maison sous forme d’ « espace » ou « modules » :
Ex : espace vie pour la famille et pour recevoir / espace parental /espace enfant(s) / espaces ados / espace stockage- technique –garage / espace rangements / espace (télé)travail, multimedia… etc
Questionnez-vous sur vos besoins fonctionnels actuels et vos besoins de futurs et imaginez les grands « modules » de votre maison aujourd’hui, demain, après-demain…

1) Choisissez le bon terrain !

  • C’est le terrain qui fait votre maison d’aujourd’hui… et de demain. Optez donc pour un terrain dont la « surface d’emprise au sol » correspond à vos besoins actuels et futurs.

NB : le « coefficient d’emprise au sol » est le pourcentage délimitant la surface d’implantation d’un bâti sur le terrain. Il définit votre « droit à construire ». Dans les zones densifiées ou le foncier est rare, il est peu probable que ce coefficient se réduise au fil des années. Dans tous les cas votre constructeur ou votre mairie  sauront vous communiquer le potentiel constructible du terrain, en l’état actuel du règlement applicable.

  • Réfléchissez l’implantation des modules de base sur le terrain, optimisez l’orientation et prévoyez la place pour d’éventuelles extensions.

2) Soyez prévoyant au niveau des servitudes et aménagements techniques

  • Vous voudrez créer une deuxième salle de bains ? Le garage est susceptible de se transformer en cuisine ? Un studio pourrait s’installer au fond du jardin ? Prévoir les réseaux, évacuation, fluides divers coûte assez peu cher à la construction. Au contraire, si au moment de faire évoluer votre maison, vous devez « casser » et impacter le gros œuvre, le budget sera beaucoup plus important.

3) Imaginez les prochains volumes et leurs accès

  • Si vous être sûr de faire une extension lors d’une 2ème tranche de travaux, n’hésitez pas à créer une baie vitrée de grande largeur, 3,5 m par exemple. Celle-ci assurera un accès simple vers le 2ème volume créé, sans qu’il ne soit nécessaire d’intervenir sur le gros œuvre.
    Vous ferez une grosse économie en phase 2, et vous aurez profité d’une belle lumière en phase 1 !
  • La création d’un étage par surélévation est une autre possibilité, en secteur urbain densifié, notamment. La faisabilité d’une surélévation sera notamment déterminée par la portance des murs. Certains systèmes constructifs ne permettront pas cette surélévation, il faut donc l’anticiper.
    Si vous envisagez cette solution, prévoyez également l’emplacement de la future trémie (vide dans le plancher) pour accéder à l’étage, ainsi que l’emprise au sol du futur escalier.
  • Pensez aux futurs accès c’est aussi penser les circulations. Réfléchissez-bien par exemple à l’emplacement de votre poêle, afin qu’il ne se retrouve pas dans un passage ou un espace « mort » lors de l’évolution de la maison.
  • Pensez enfin aux emplacements des ouvertures actuelles et futures. N’oubliez pas que la lumière est une priorité ! La création d’une extension transforme de fait le volume précédent en « second jour » (un espace qui n’accède plus à la lumière en direct). Il faudra donc bien réfléchir l’usage de cet espace ou trouver une solution pour l’éclairer, avec une verrière par exemple.
maison-evolutive-exterieur

Une réalisation évolutive, avec une phase de construction, puis d’extension  – En savoir + sur cette maison Macoretz Bois

Et pour l’intérieur ?

  • Investissez sur les modules de base : pièces de vie notamment. Isolez-les parfaitement, soignez les finitions et la déco. Les modules secondaires pourront être aménagés et décorés dans un second temps (comme les combles par exemple).
  • Créer des sols de même niveau, voire de mêmes revêtements, facilite la modularité. Pour modifier des volumes, il « suffira » de supprimer une cloison. Idem si votre garage doit devenir une pièce de vie dans un second temps : il est pertinent de penser tout de suite le futur alignement des sols…
  • Si votre maison est une « maison connectée », pensez un système évolutif qui permettra d’ajouter par exemple le pilotage d’ouvrants ou la sécurisation de nouveaux accès à la maison sur votre système domotique.
  • Penser les évolutions de la maison, c’est aussi se projeter sur des évolutions moins prévisibles … ou qu’on n’a pas envie de prévoir.
    En cas d’accident de la vie ou si vous envisagez de vieillir dans votre maison, une « unité de vie » de plain-pied avec chambre, salle de bains adaptée PMR, cuisine et des accès larges et sécurisés font aussi partie de la « maison évolutive » !
maison-evolutive-interieur

Une extension à l’éclairage zénital qui vient apporter de la lumière à l’espace de « second jour » – En savoir + sur cet agrandissement Macoretz Bois

Se faire accompagner pour construire votre maison évolutive

Macoretz scop, constructeur et agenceur depuis 1986 en Loire-Atlantique, vous accompagne à la conception et à la réalisation de votre maison évolutive.
Nos responsables de projets et nos dessinateurs, à l’écoute de vos habitudes de vie et de vos projets futurs, vous conseillent pour la réussite de votre maison d’aujourd’hui et de demain.
Parce que nous sommes également spécialisés dans l’extension et la surélévation en bois, nous savons penser avec vous vos futurs espaces, grâce à la modularité du bois et en prenant appui sur notre expérience et nos savoir-faire.

Enfin, nos équipes d’agencement intérieurs sauront vous accompagner pour repenser vos espaces intérieurs, adapter des volumes, créer des séparations ou des verrières par exemple, réaliser une salle de bains adapte aux besoins de toutes les générations.


> A lire : quelques témoignages et avis clients sur Macoretz et son approche globale
> En savoir + sur Macoretz scop / sur ses savoir-faire / sur ses métiers tous corps d’état intégrés
Pour aller plus loin :
> La conception de ma maison selon mon projet immobilier
À lire sur le même thème