Téléchargez Notre book

Construire une maison performante RT 2012

La performance thermique des maisons individuelles a fait l’objet de toutes les attentions ces 20 dernières années. Objectif de l’Etat : améliorer la performance intrinsèque des bâtis et réduire la consommation d’énergie.

RT 2005, label BBC, Passivhaus, bâtiment HQE… plusieurs approches ou labels et plusieurs normes se sont succédé.
La norme RT2012 est la norme en vigueur actuellement, elle s’applique à toutes les constructions de maisons et logements neufs et à certains bâtiments tertiaires.

Une maison à faible impact environnemental, une réalisation Macoretz Construction à St Michel (44)

Le label BBC

Le label officiel « Bâtiment de Basse Consommation énergétique (BBC) a été créé en France, dans le sillage de la réglementation thermique de 2005. Il s’inspire notamment du label suisse Minergie. Une maison BBC était définie par la RT2005 qui préconisait une consommation de base de 50 kWh/m²/an, pondérée en fonction de l’altitude et du climat. Afin d’atteindre ce niveau de performance énergétique, la maison BBC nécessitait une isolation thermique renforcée, une étanchéité à l’air performante et l’utilisation éventuelle d’énergies renouvelables.

La RT2012

visuel-rt-2012-maison

La Réglementation thermique 2012 va plus loin encore et impose aux nouvelles constructions un niveau de consommation MAXIMUM  de 50 kWh/m²/an pour les logements neufs. Les maisons RT2012 sont donc encore plus performantes.

La RT2012 affiche 3 exigences de résultat et quelques obligations de moyens.
Ces résultats seront mesurés en fin de construction et feront l’objet d’un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) et de certifications.

Diagnostic-performance-energetique

 

Les 3 exigences de résultat 

  • L’efficacité énergétique du bâti
    C’est ici la performance du bâtiment qui est attendue, indépendamment des modes de production d’énergie choisis. Elle est mesurée par le coefficient de performance bioclimatique « Bbiomax ». Concrètement, il s’agit ici de limiter, grâce à une conception optimale, le chauffage mais aussi le refroidissement et l’éclairage.
    Ainsi, l’orientation, l’isolation, les surfaces vitrées seront quelques-uns des éléments déterminants auxquels prêter la plus vive attention.
  • La consommation énergétique du bâti
    Un coefficient portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d’éclairage, de production d’eau chaude sanitaire et d’auxiliaires (pompes et ventilateurs) limite désormais la consommation d’énergie primaire à 50 kWh/(m².an) en moyenne.
    Cette exigence rend donc nécessaire le choix d’équipements énergétiques à fort rendement.
  • Le confort d’été dans les bâtiments non climatisés.
    La mise en en œuvre d’une isolation performante, de principes de ventilation et de systèmes de pare-soleil sont désormais incontournables.

Les obligations de moyens :

Les obligations de moyens portent sur la qualité de mise en œuvre, les énergies renouvelables et le bon usage du bâtiment par le propriétaire ou l’usager.

Le constructeur ou réalisateur des travaux doit donc traiter les « ponts thermiques », faire des tests de traitement de l’étanchéité à l’air, proposer des solutions de chauffage et chauffe-eau à énergies renouvelables.
La bonne information de l’usager et la mise à disposition d’outils de mesure de sa consommation sont également encouragés.

Macoretz scop, pionnière des constructions BBC en Loire-Atlantique

Soucieuse de l’environnement et de la performance thermique de ses maisons et constructions depuis de nombreuses années, Macoretz scop a conçu et construit la 2e maison BBC du département de Loire-Atlantique. Une maison labellisée par Effinergie.
Elle met désormais ce savoir-faire au service de l’ensemble des maisons réalisées pour ses clients. Elle est particulièrement performante sur la mise en œuvre de l’étanchéité à l’air, déterminante pour la performance du bâtiment et qui impacte tous les métiers : plaquiste, électricien, plombier…

 

visuel-formation-apie2Test d’étanchéité à l’air sur une maison en bois construite par Macoretz Bois – Saint Nazaire (44).

Ce que nos 30 années d’expérience de constructeur de maisons individuelles en Loire-Atlantique nous ont appris :

  • La performance thermique est d’abord le résultat d’un travail rigoureux de conception du logement par nos dessinateurs et bureaux d’études conception. Celle-ci doit être le mieux ajustée possible à votre mode de vie et à vos attentes en matière de confort (thermique, lumière). Quelle est la meilleure orientation ? La meilleure distribution ? Comment optimiser la surface vitrée ? et bien d’autres questions encore à se poser, ensemble, avec votre responsable de projet.
  • « Il n’y a pas de solution idéale » et chaque maison est unique. La performance thermique est une recherche d’équilibre entre « l’enveloppe » de la maison (les sols, les murs, la toiture, les ouvertures…), les choix d’isolation et les systèmes de chauffage et de production d’eau chaude envisagés.
    Nos responsables de projet conseillent leurs clients sur les meilleures combinaisons orientation/ volumes/ matériaux / équipements selon la configuration du projet.
  • Dans le cas d’une construction écologique, la question de la performance thermique restera incontournable. En effet, le choix de matériaux bio-sourcés ne prend tout son sens que s’il permet aussi une consommation d’énergie optimisée.

Notre conviction :
« La RT 2012 est une chance pour les futurs acquéreurs de maison … à condition de bénéficier d’une mise en œuvre performante ! »

Les + Macoretz scop

  • Une organisation en Tous Corps d’Etat Intégrés, de la conception, à la réalisation des travaux. Tous un objectif commun : la performance thermique de votre maison !
  • Tous les métiers de gros œuvre et de second œuvre réalisés par nos propres équipes* pour une mise en œuvre optimale des matériaux à toutes les étapes de la réalisation. C’est une des clés ! Car le moindre percement inopportun peut anéantir les efforts d’étanchéité à l’air et donc de performance thermique…
  • La formation de toutes nos équipes de bureaux et du terrain (70 personnes) ainsi que de nos partenaires locaux aux exigences de performance thermique et aux techniques d’étanchéité à l’air.
  • Une démarche volontariste de recherche & développement enclenchée en 2007, un « Macolab » toujours actif sur le thème de la performance thermique et dont les avancées environnementales devraient être visibles en 2018…

*Minimum 80 % des travaux sont réalisés par nos propres équipes. Le restant est réalisé par nos partenaires locaux.

Macoretz scop en chiffres : 2e maison labellisée BBC du département en 2011. Déjà plus de 500 réalisations atteignant ou dépassant les standards BBC et RT 2012

Une maison presque passive, une réalisation Macoretz Bois, à Rezé (44)

 Vers la RE 2020

La prochaine réglementation n’est plus « thermique » (RT), mais « environnementale (RE). Elle devrait s’imposer en 2020.
Cette nouvelle réglementation prend ses bases sur 2 grands principes :

  • Les « bâtiments à énergie positive »
    Les bâtiments à énergie positive sont des bâtiments qui produisent plus d’énergie (électricité, chaleur) qu’ils n’en consomment.

La RE 2020 reprend certains principes de la maison passive, en y ajoutant des éléments de productions énergétiques comme la ventilation avec la récupération de chaleur sur l’air vicié, une isolation thermique renforcée, une captation de l’énergie solaire de façon passive, et bien sûr des équipements de production d’énergie renouvelable (panneaux photovoltaïques …).

  • Les bâtiments à faible empreinte carbone
    Il s’agira de réduire les gaz à effet de serre, évaluer l’empreinte carbone, valoriser les matériaux recyclables et l’économie circulaire. Les performances sont mesurées tout au long de leur cycle de vie, depuis la conception jusqu’à la démolition.

Un défi que les équipes Macoretz scop, déjà au travail, ne manqueront pas de relever tant cette préoccupation est dans notre ADN !

Macoretz scop en chiffres :

2e maison labellisée BBC du département en 2008.
Déjà plus de 500 réalisations atteignant ou dépassant les standards BBC et RT 2012.

À lire sur le même thème