img covid
Parce qu'avoir des projets, c'est la vie ! Nous vous proposons de nous adapter ensemble aux dispositions sanitaires actuelles.
En savoir plus
Téléchargez Notre book

Départ en retraite de Serge Boureau, dernier des 4 fondateurs de Macoretz scop

35 années de convictions « à vivre et travailler au pays »

Jeudi 8 juillet, nous fêtions le départ en retraite du dernier des 4 fondateurs de l’entreprise, Serge Boureau, également PDG jusqu’en 2019.
Un moment convivial ponctué de témoignages émouvants partagés par sa famille, des collègues et des représentants du mouvement Scop qui l’ont accompagné pendant plus de 35 années ! 

 

 

Son message de départ

« Une histoire pas banale » née le 1er octobre 1986…

« Aujourd’hui est venue l’heure où je dois vous dire au revoir. Ma vie professionnelle chez MACORETZ a bientôt 35 ans.

A l’époque, j’avais 26 ans. Cette vie professionnelle était déjà riche de mes 11 années passées dans le métier de menuisier, y compris l’apprentissage.

Je ne vous lègue pas notre entreprise car cette entreprise coopérative a toujours été un outil de travail collectif au service de ses sociétaires. Je me permets seulement de vous léguer son histoire. Une histoire pas banale ! 

Le 1er octobre 1986 nous étions 4 à commencer l’aventure : Pierre Bouchaud, Bernard Douaud, Pierre Douaud, et moi-même avec un atelier à l’entrée de Saint-Père-en-Retz,  un J7, une 4L,  une bétonnière et un atelier menuiserie. Toute une préparation qui nous avait pris bien des années d’échanges et de réflexions. 

Je suis donc le dernier des quatre créateurs à vous remettre les clés de ces 35 années d’histoire. Fier d’avoir pu ensemble créer un projet coopératif qui permet à nos clients de se loger, de réhabiliter leur espace de vie, en faisant vibrer pendant toutes ces années, notre professionnalisme dans un esprit de coopération.

Nous avons su ensemble, avec tous les sociétaires qui ont marqué l’histoire, entretenir la semence du projet initial, s’exprimer sous les slogans “vivre et travailler au pays ;  “un autre rapport au travail est possible”, “un Homme (avec un grand H) = une voix” et faire que nos réserves soient impartageables pour traverser les générations, sans abîmer l’outil de travail.

Oui je suis confiant qu’un jour Macoretz Scop sera à son tour une vieille dame de plus de 100 ans (comme on en trouve aujourd’hui dans notre mouvement de la coopération en France), une entreprise qu’on aura envie de respecter et de saluer. Un lieu où on saura ce que veut dire Economie Sociale, Solidaire et Environnementale, dont notre société et notre planète ont tant besoin.

Je continue pour quelques années encore mes responsabilités au sein du mouvement Coopératif régional et national avec envie et chargé de convictions.« 

Serge BOUREAU

 


En savoir plus sur :

L’aventure MACO

Une entreprise engagée

 

À lire sur le même thème