Téléchargez Notre book

Une maison pour accueillir notre premier enfant – Témoignage

Ce couple de jeunes propriétaires décide de faire construire une maison neuve dans un éco-quartier de la métropole nantaise pour profiter d’une maison à leur image et économe en énergie. Ils témoignent.

Comment est né votre projet d’achat de maison ?

A l’approche de la trentaine, deux emplois stables et le projet d’avoir un enfant, nous nous sommes dit que c’était le bon pour moment pour acheter une maison pour nous, au lieu de rester en location ! Nous avons pris rendez-vous avec notre banque pour connaitre l’estimation budget de notre projet, et l’aventure a commencé.

Comment s’est passée votre rencontre avec Macoretz Scop ?

Au départ, nous vivions dans une location à St Michel Chef Chef, dans une maison Macoretz ! Nous étions très satisfaits des performances thermiques de cette maison, à l’époque en BBC, et nous aimions l’agencement des pièces. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers Macoretz pour faire notre choix. Nous avons pris le temps de comparer les devis avec 3 autres constructeurs. La satisfaction de notre location antérieure, ajoutée à la réputation de qualité et de sérieux de Macoretz et le plan proposé, ont guidé notre choix. La conception et l’organisation des pièces proposés par le bureau d’études conception répondaient à l’ensemble de nos attentes. Excepté l’étage, mais Macoretz est le seul constructeur qui a eu l’honnêteté de nous dire qu’une maison à étage n’était pas réalisable avec notre budget.

Le budget ? Comment avez-vous réalisé votre montage financier ?

Grâce aux conseils d’un courtier, présent aux portes ouvertes de Macoretz, nous avons pu obtenir un taux très intéressant. A Bouaye, nous bénéficions d’un prêt à taux zéro intéressant pour aider les personnes dans leur premier achat : plus d’un tiers de notre prêt a été accordé à taux 0.

Comment avez-vous réussi à trouver un terrain sur le secteur de Bouaye ?

Initialement, nous voulions faire construire sur la commune de Saint-Michel ! Une fois la promesse unilatérale de vente signée, le projet a mis énormément de temps pour se concrétiser avec le lotisseur. Après 2 ans d’attente, nous avons abandonné ce projet. Nous nous sommes même demandés, s’il ne valait pas mieux acheter de l’existant plutôt que de faire construire…

C’est grâce à Charline, responsable de projet Macoretz, que nous avons eu connaissance du nouveau lotissement à Bouaye. Cette ville nous rapprochait de toutes les commodités, des transports en commun, de la gare et se trouvait à mi-chemin de nos deux emplois. Et comme il s’agissait d’un projet d’écoquartier de Nantes Métropole, nous étions rassurés sur les aménagements du quartier et surtout sur les délais pour obtenir enfin un terrain !

La forme de ce nouveau terrain était certes différente du premier projet, mais le plan auquel nous tenions beaucoup, a pu s’y adapter. Nous n’avons quasiment rien changé par rapport au projet initial et nous avons même pu garder la même exposition en façade.

Au final, nous sommes très satisfaits que notre projet initial ait capoté !

Comment imaginiez-vous votre nouvelle maison ?

Nous voulions une maison avec une pièce de vie lumineuse, de grandes ouvertures pour la clarté, 3 chambres pour accueillir notre premier enfant et un garage pour stocker. Nous souhaitions aussi une maison économe en énergie. Aujourd’hui, nous sommes servis !

Lorsque nous étions en location Macoretz, la maison isolée aux normes BBC, offrait déjà une consommation d’énergies réduites, nous consommions en électricité et gaz 70€/mois. Dans notre nouvelle maison aux normes RT2012+, avec la pompe à chaleur et les chauffages électriques, nous consommons 40€/mois. Cela nous fait économiser sur une année 360 € ! Les baies vitrées à elles seules, chauffent la pièce. Il fait actuellement 24° dans la pièce de vie (nous sommes en février) et les chauffages sont éteints, alors que les pièces de nuit, elles, conservent une température de 20°.

Comment se sont passés les travaux avec Macoretz ?

Je passais tous les jours sur le chantier et j’appelais régulièrement pour avoir un retour. J’ai toujours été écouté. Il y avait une bonne organisation entre les différentes interventions des corps d’état.  La construction de la maison a pris 6 mois, délai très court. Une maison du voisinage dont la chape a été coulée avant le démarrage de nos travaux, a accueilli ses propriétaires un mois après notre installation !

Nous avons pu également nous réserver quelques travaux comme  la peinture, la pose du parquet et l’installation de placards.

Si j’ai une chose à dire aux futurs propriétaires, c’est de ne pas s’inquiéter à la pose de la dalle ! Nous avons été surpris de sa dimension qui nous paraissait trop petite, mais les équipes nous ont rassuré. En effet, il ne s’agit que d’une impression, car une fois les cloisons posées, on peut vraiment se projeter !

Seul bémol, moins d’échanges à la fin du chantier avec notre responsable de la relation client, mais nous avons compris pourquoi, Anthony allait lui aussi devenir papa ! Les équipes ont pris le relais et la livraison de notre maison s’est très bien passée.

Que pense votre entourage de votre maison ?

Les remarques sont toutes très positives, particulièrement concernant la  luminosité de notre séjour plein sud,  et c’est formidable car c’était notre attente principale !

Recommanderiez-vous Macoretz ?

Oui sans hésitation ! Pour le sérieux et la rapidité d’exécution, « Une fois le projet lancé, ça file jusqu’au bout ! »

Des propriétaires heureux

 

> Voir plus de photos de cette réalisation « Une maison pour accueillir notre premier enfant » par Macoretz Constructio

> Lire d’autres témoignages et avis sur le constructeur Macoretz (en Loire-Atlantique)
> Consulter le livre d’or Macoretz Construction

 Pour aller + loin :
>Acheter ou continuer de louer ?
> Le prêt à taux zéro, une opportunité pour les primos-accédants ?
À lire sur le même thème