Téléchargez Notre book

Mieux comprendre les 10 nouvelles priorités des futurs propriétaires

« L’Observatoire du Moral Immobilier » du groupe Se Loger a publié une enquête très intéressante réalisée du 14 au 18 mai 2020 auprès de 4259 français ayant un projet immobilier dans les 12 prochains mois au sortir de la crise Covid 19. Objectif : Mieux comprendre les 10 nouvelles priorités des futurs propriétaires.

Et vous ? Avez-vous les mêmes priorités ?

L’accès à Internet, désormais incontournable !

53 % des acquéreurs veulent un accès internet de qualité, et si possible une connexion à la fibre optique. Les zones blanches ont beaucoup perdu en attractivité.

Consulter la couverture numérique du territoire français 

Les « petites villes «  séduisent les acheteurs

25 % des Français se projettent dans un achat dans une ville de moins de 20 000 habitants. 13 % informent d’ailleurs viser la campagne, poussé par un nouveau désir de nature. Tout en restant attentifs aux zones d’emplois…

« Une maison ! » 

Lors du confinement, les requêtes internet comportant le mot clé « maison » ont beaucoup progressé et cette tendance reste de mise en fin de confinement. 47 % des acquéreurs ont ainsi jeté leur dévolu sur une maison. Celle-ci devra par ailleurs disposer d’une pièce dans laquelle ils pourront télétravailler en toute tranquillité.

Les zones géographiques cibles des futurs acquéreurs s’étendent

Afin de débusquer des biens prenant en compte leurs nouvelles exigences (télétravail, espaces extérieurs…), et pour rester dans les mêmes budgets, 38 % des futurs acquéreurs étendent leur zone de recherche, le plus souvent, en s’éloignant des grandes villes.

Des logements plus grands ?

20 % des futurs acquéreurs ont revu à la hausse la superficie de leur futur logement.  Quand 13 % des interrogés revoient à la baisse la surface de leur logement, en lien avec une baisse de pouvoir d’achat, une inquiétude sur l’avenir ou pour se rapprocher d’une métropole.

75 % des futurs acheteurs sont confiants !

75 % sont positifs sur l’aboutissement de leur achat dans les 6 prochains mois.

Des acquéreurs désireux de participer aux travaux de leur maison

Pour gagner des m2 (19 % des sondés), pour disposer d’espaces extérieurs (13 %) ou pour payer moins cher leur logement, 72 % des futurs acquéreurs se disent prêts à participer aux travaux.

Des espaces extérieurs à vivre

Disposer d’un espace extérieur dans le futur logement est pour 14 % des futurs propriétaires un  critère majeur.

Investir sans tarder

39 % des sondés estiment que c’est le bon moment pour faire l’acquisition d’un logement. Etre propriétaire de son logement apparaît comme une garantie en situation de crise.

Une baisse des prix ?

La moitié des futurs acquéreurs estime que le prix des logements (maisons et appartements) devrait baisser dans les six mois qui viennent. 30 % envisagent des prix stables. 21 % s’attendent à une hausse.

Voir l’enquête complète de l’OMI

 

À lire sur le même thème