Téléchargez Notre book

Interview de Serge Boureau, PDG de Macoretz scop et Président de l’Union Régionale des Scop de l’Ouest

Pourquoi avoir choisi le statut scop ?

La question du statut ne s’est posée qu’une fois : à la création de Macoretz scop ! C’était comme une évidence !  Nous voulions partager le projet et les résultats de notre travail. Il n’y avait qu’une possibilité.

interview Serge Boureau

Comment avez-vous découvert ce statut ?

Par le MRJC (Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne). Nous avions sur notre territoire des « grands frères coopérateurs » comme Les ouvriers du jardins ou l’Atelier du Bocage, dont le modèle et les valeurs nous attiraient…

Ce statut est-il encore adapté aux nécessités de votre entreprise aujourd’hui, sur son marché ?

On ne peut que re-signer le fait de conserver ce statut !

Il y a aujourd’hui des mouvements comme « l’économie circulaire, la troisième révolution industrielle, l’entreprise libérée » qui viennent questionner une approche plus collaborative, plus partagée, plus vertueuse de l’Entreprise.

Dans toute cette dynamique, la SCOP qui prône la décision collective et le partage équitable des résultats n’a rien perdu de sa force ni de son sens !

En même temps, c’est aussi parce que nous sommes dans ces réseaux et parce que Macoretz scop se propose de « Construire autrement » que le téléphone sonne… L’emploi local et les bonnes conditions de travail des salariés, les clients y sont très sensibles !

Vous êtes Président de l’Union Régionale des Scop de l’Ouest. Pourquoi ?

Cet engagement n’est pas celui de Serge Boureau mais celui de l’entreprise Macoretz scop.  Etre adhérent à l’Union Régionale des Scop, c’est partager son expérience, essaimer sur ses pratiques, défendre un autre mode de gouvernance.

C’est aussi accepter de se questionner en permanence sur son fonctionnement. Rester concentré sur « l’intention « : ce que nous avons voulu faire, au service de quoi ?

C’est pour cela que nous aimons tant ouvrir les portes de notre entreprise !

Quel est le rôle de cette instance  ?

Notre rôle est d’accompagner les Scop existantes, celles qui se créent, les patrons qui souhaitent transmettre leur entreprise en scop, les salariés qui souhaitent les reprendre sous ce statut. Les accompagner est un acte politique fort !

C’est de promouvoir la coopération et l’Economie Sociale et Solidaire en général.

C’est d’animer un réseau véritablement entrepreneurial, aux fondamentaux plus solidaires.

Car c’est l’alliance et la réussite des deux dimensions économie et sociale qui donne son sens à la coopération. C’est cette transformation sociale là que nous voulons !

En savoir + sur Macoretz scop

L’Union régionale des Scops de l’Ouest en chiffres

3 régions : Bretagne, PDL, Basse Normandie

410 scop

8527 emplois

En savoir + sur l’URscop

À lire sur le même thème