img covid
Parce qu'avoir des projets, c'est la vie ! Nous vous proposons de nous adapter ensemble aux dispositions sanitaires actuelles.
En savoir plus
Téléchargez Notre book

Notre coopérative ouvrière recrute !

Et le fait savoir cette semaine dans la presse !

Macoretz scop est la seule entreprise générale de cette ampleur (en Loire-Atlantique)  à être organisée en Tous Corps d’Etat Intégrés, c’est-à-dire à disposer de tous les métiers du bâtiment en interne*. Avec un emploi 100 % local et 220 salariés dont 130 sur les chantiers, nous sommes un employeur important d’ouvriers à Saint Père en Retz. Or nous voyons d’année en année le vivier de professionnels s’amenuiser…

Une pénurie de main d’œuvre qualifiée

Cette force de production, synonyme de rassurance et de sérénité pour nos clients, est actuellement mise à mal par notre difficulté à recruter des ouvriers qualifiés dans certains métiers en tension. En tête, les maçons, les couvreurs et les charpentiers.

Loin d’être spécifique à Macoretz,  c’est toute la filière de la construction qui subit cet effet de la crise de 2008.

Macoretz se mobilise et continue d’innover et de développer ses atouts 

En tant que Société Coopérative Ouvrière, Macoretz se mobilise et continue d’innover et de développer ses atouts pour accueillir de nouveaux professionnels et si possible, de nouveaux coopérateurs !

La pénurie de main d’œuvre qualifiée dans le bâtiment est en marche depuis la crise de 2008, suite à laquelle de moins en moins d’ouvriers qualifiés ont été formés. Cette tendance de fond n’est ni nouvelle, ni terminée car, les ouvriers de + de 50 ans représentent encore actuellement près de 30 % des effectifs du bâtiment.

A la même période, Macoretz a continué de former 20 apprentis par an (28 cette année), anticipant ainsi ses/les besoins futurs en ouvriers qualifiés. Mais sans y répondre totalement.

Notre entreprise se mobilise pour renforcer ses effectifs d’entreprise générale tous corps d’état intégrés. A compter de janvier 2021, l’entreprise innove et développe différentes propositions pour ses effectifs ouvriers, en poste ou à recruter :

  • Une sécurité de l’emploi et de l’organisation de production grâce à une visibilité des commandes à 10 mois
  • La possibilité de choisir la polyvalence des chantiers et des situations techniques de travail dans son métier (construction, rénovation, pré-fabrication…) – ou pas, selon ses appétences.
  • Une adaptation du contrat 35 H de l’entreprise avec la possibilité de « Choisir son temps de travail pour choisir sa rémunération »
  • La possibilité de décider des améliorations pour son métier (avec un système managérial de courts échanges quotidiens inter-équipes où on part du principe que « les gens qui font savent »).
  • La formation continue avec un budget alloué de 4 % chaque année qui a permis de former les équipes afin d’être prêts à Réglementation Environnementale 2020 et au BIM (maquette numérique)
  • La mise en œuvre d’un dispositif de formation par contrat professionnel de public en reconversion (pour le printemps 2021)
  • Disposer toujours plus des exigences ergonomiques qu’a Macoretz pour ses ouvriers : grutage des matériaux et des charpentes par exemple, fosse à bardage pour travailler à hauteur et d’autres améliorations en cours
  • La possibilité d’échanger et de satisfaire « en direct » ses clients et de bénéficier de leur reconnaissance immédiate.

Macoretz consolide son organisation coopérative et ses conditions de travail

Elle consolide enfin son organisation coopérative et les avantages dont les ouvriers sociétaires peuvent bénéficier : participation aux décisions, intéressement, dividendes…

Elle continue de proposer les conditions de travail déjà en œuvre dans l’entreprise :

  • Etre rémunéré ici mieux qu’ailleurs : chaque mois d’abord, puis avec les avantages de l’ouvrier sociétaire
  • Pauses restaurant prises en charge par l’entreprise (nos ouvriers sont impatients qu’ils réouvrent).
  • Sécurité, hygiène : EPI, toilettes sur chantier, douches…

Et surtout, selon les valeurs de la SCOP, elle continue d’offrir la possibilité de se réaliser en tant qu’ouvrier du bâtiment, d’être reconnu pour la qualité de son travail, de pouvoir évoluer dans son métier et dans l’entreprise, comme le prouvent certains parcours exceptionnels (mais pas rares) d’apprentis maçons ou charpentier devenus au fil des années, métreurs, commerciaux, directeur d’activité …

Elle reste enfin ouverte à toutes les propositions internes et externes des ouvriers et candidats au recrutement pour co-construire des solutions pour l’emploi ouvrier d’aujourd’hui et de demain.

Macoretz recrute 14 ouvriers

Macoretz scop recherche dès maintenant 14 nouveaux collègues pour des emplois d’ouvriers du bâtiment et de chefs d’équipes experts.

  • 4 compagnons Plaquistes
  • 4 compagnons Maçons
  • 2 compagnons Couvreurs et 2 chefs d’équipe experts
  • 1 compagnon Charpentier bois
  • 1 compagnon électricien

*Sauf la peinture

 

Ouest-France- Pays de Retz - mardi 22 décembre 2020

Ouest-France- Pays de Retz – mardi 22 décembre 2020

 

Lire l’article

Voir nos recrutements en cours

 

 

 

 

À lire sur le même thème